Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Conférence présentée conjointement par La Société canadienne de génie civil (SCGC) et La Société canadienne de géotechnique (SCG) : Projet Whabouchi : de la fermeture à la conception de la halde de co-disposition (stériles miniers et résidus filtrés)

4 avril @ 18 h 30 min - 20 h 00 min

4 avril 2018

L’intérêt grandissant des marchés mondiaux pour le lithium (Li) mène à la mise en valeur de plusieurs gisements de ce métal à travers le monde. La compagnie Nemaska Lithium compte exploiter à ciel ouvert le gisement Whabouchi (près de Nemiscau, territoire d’Eeyou Istchee Baie-James, Nord-du-Québec) pour son contenu en Li. La gestion environnementale des rejets miniers se fera à l’aide d’une méthode novatrice de codisposition de ses roches stériles et résidus de concentrateur filtrés afin de ne générer qu’une aire d’entreposage. En plus de limiter l’empreinte écologique, la codisposition permet de diminuer l’érosion hydrique et éolienne des résidus par un recouvrement progressif des résidus miniers avec des stériles et une restauration progressive de l’empilement de rejets miniers.

Le cycle de vie des aires d’entreposage des rejets miniers varie grandement à travers le cours d’un projet. La conception s’échelonne sur quelques mois à quelques années, la construction et l’exploitation sur quelques décennies et la période de fermeture, avec pour objectif d’assurer la stabilité physique et géochimique des rejets miniers, sur des milliers d’années. Les bonnes pratiques sont donc de s’assurer de concevoir ces aires d’entreposage en fonction de leur fermeture et de la restauration du site, tout en garantissant que l’exploitation s’effectuera aisément et de manière sécuritaire.

Pour l’aire d’accumulation de Whabouchi, les stériles composeront la berme périphérique filtrante, en plus de servir de structures internes pour produire les cellules d’entreposage des résidus filtrés. Il est également prévu d’excaver une partie de la matière organique pour la remplacer par du stérile minier. Ce matériel excavé (mort-terrain) servira à la mise en végétation lors de la restauration de la halde. De plus, cette base de stériles permettra de combler les zones molles, favorisant ainsi la dissipation des pressions interstitielles sous la halde.

Cette présentation fera état de la stratégie de conception de la halde de codisposition, tout en considérant les méthodologies de fermeture et d’exploitation. Les paramètres qui assureront une bonne gestion des rejets miniers seront traités, notamment le contrôle de la géométrie, du ruissellement et des infiltrations d’eau ainsi que la ségrégation – contrôle à la source par une déposition sélective des stériles et des résidus.

Conférencière :

Marie-Hélène Picard, ing., M.Sc.

Ingénieure en géotechnique, SNC-LAVALIN

Madame Marie-Hélène Picard est une ingénieure en géotechnique au sein de Mines et métallurgie chez SNC-Lavalin depuis 2011. Elle possède une maîtrise en génie civil de l’Université Laval, spécialisée en interaction sol-fondation profonde qui lui a permis de développer des connaissances dans les domaines de la géotechnique et de la structure. Depuis qu’elle s’est jointe à SNC-Lavalin, Mme Picard a été impliquée dans différents projets relatifs à la géotechnique des infrastructures destinées à la gestion des résidus miniers. Notamment, elle a participé à la conception de la halde de co-disposition des résidus et stériles du projet Whabouchi de Nemaska Lithium, ainsi qu’à plusieurs autres études de différents projets relatifs à la gestion des résidus miniers.

Date :    04 avril 2018

Heure :         18h30

Coût :    Gratuit membres SCGC et SCG

20,00 $ non membres

Endroit :   Université Laval

                     Pavillon d’Optique-photonique

Salle POP-1168

2375, rue de la terrasse

Québec (Québec), G1V 0A6

 

***Des attestations de participation seront émises aux participants présents.

Détails

Date :
4 avril
Heure :
18 h 30 min - 20 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Université Laval, Salle POP
2375, rue de la terrasse, Pavillon d’Optique-photonique, Salle POP-1168
Québec, Québec G1V 0A6 Canada
+ Google Map