Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Tournée nationale de conférences de la SCGC : Progrès de recherche sur les dangers et impacts du pétrole non conventionnel – Une discussion sur Lac-Mégantic, les pipelines et les déversements

1 mars, 2018 @ 18 h 30 min - 20 h 00 min

180213 - Annonce conférence NLT Lac-Mégantic

Résumé :
Le pétrole non conventionnel est extrait en utilisant des techniques beaucoup plus énergivores que celles de l’extraction de pétrole traditionnel. C’est le cas au Canada avec les sables bitumineux et aux États-Unis avec le pétrole léger dans la formation Bakken où ces pétroles bruts sont extraits du rock ou sols très compacts. Ces pétroles sont ensuite transportés par pipelines et rail pour être vendus à travers le monde. Des facteurs tels l’usure des pipelines et des réseaux de rail, l’augmentation du volume transporté et des wagons inadéquats ont accru le risque de déversements pétroliers et d’urgences catastrophiques.
Entre 1990 et 2012, 17 605 incidents (fuites, déversements) de sols et eaux contaminés ont été rapportés en Alberta. D’autre part, à Kalamazoo (Michigan), du bitume dilué (dilbit) d’Athabasca s’est écoulé dans le Talmadge Creek (affluent de la rivière Kalamazoo) entraînant le déversement intérieur de pétrole le plus grand et coûteux (1.2 milliard USD) de l’histoire des É-U. À Lac-Mégantic (Québec), 72 voitures de train ont déraillé et déversé du pétrole léger Bakken, causant une série d’explosions, des boules de feu et l’écoulement de pétrole sur les flammes. L’événement a causé la mort de 47 citoyens, la destruction du centre-ville entier et la contamination des eaux du lac Mégantic et de la rivière Chaudière. Le coût du nettoyage s’est élevé à $300M.
La suite d’événements de ces accidents majeurs et la multitude de propositions de pipelines pour le transport de Dilbit et de pétrole Bakken démontrent le manque de préparation des villes et gouvernements pour les urgences liées au pétrole non conventionnel. Cette conférence résumera quatre années de travail de recherche, y compris l’analyse d’études de cas, la caractérisation avancée du pétrole non conventionnel qui est également un facteur menant aux déversements pétroliers, le sort environnemental divergent et les impacts à long terme. Ces résultats aideront les municipalités, les ingénieurs et les professionnels de la santé et de l’environnement à mieux évaluer les dangers et à se préparer pour les situations d’urgences.

Conférencière :
Rosa Galvez, ing., Ph.D.
Professeure à l’Université Laval et Sénatrice

La professeure et sénatrice Rosa Galvez est une experte en évaluation d’impact et risque environnemental, en restauration de sites contaminés et en transport de contaminants d’eaux souterraines. Elle a été nommée au Sénat du Canada en décembre 2016. Elle est professeure au département de génie civil et de génie des eaux à l’Université Laval à Québec. La sénatrice Galvez abordera aussi ses activités au sein du Sénat à la fin de cette conférence.

Date :    01 mars 2018

Heure :         18h30

Coût :    Gratuit membres SCGC et SCG

20,00 $ non membres

Endroit :   Université Laval

                     Pavillon d’Optique-photonique

Salle POP-1168

2375, rue de la terrasse

Québec (Québec), G1V 0A6

***Des attestations de participation seront émises aux participants présents.

Pour l’occasion, un léger buffet froid sera servi aux participants avant la conférence.

Détails

Date :
1 mars, 2018
Heure :
18 h 30 min - 20 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Université Laval – Pavillon d’Optique-photonique
2375, rue de la Terrasse, Pavillon d’Optique-photonique, Salle POP-1168
Québec, Québec G1V 0A6 Canada
+ Google Map